Cérémonie de remise des prix scientifiques suisses

Le Prix scientifique suisse Latsis est décerné à un chercheur en cancérologie

Berne, le 13 septembre 2021 –Le Prix scientifique suisse Latsis, décerné aux chercheurs prometteurs de moins de 40 ans, revient quant à lui à Nicola Aceto, de l’ETH Zurich, pour ses travaux de recherche exceptionnels dans la lutte contre les métastases tumorales.

 

Le Prix scientifique suisse Latsis

Lauréat 2021 : Prof. Nicola Acet

Nicola Aceto (1982) est né en Italie et a étudié la biotechnologie médicale et pharmaceutique à l’Università del Piemonte Orientale à Novare. Il a obtenu son doctorat à l’Institut Friedrich Miescher de recherche biomédicale à Bâle, puis a travaillé comme post-doctorant à la Harvard Medical School à Boston. De retour en Suisse, il a été chef de groupe de recherche et professeur assistant FNS en oncologie à l’Université de Bâle pendant plusieurs années. En 2021, il a rejoint l’ETH Zurich, où il exerce depuis lors comme chef de groupe de recherche et professeur associé en oncologie moléculaire. Durant sa carrière, Nicola Aceto a déjà reçu trois bourses ERC et de nombreuses distinctions, dont le Friedrich Miescher Award for Outstanding Achievements in Biochemistry.

Bases pour de nouvelles thérapies contre le cancer

Cette année, le Prix scientifique suisse Latsis, doté de 100 000 francs, est décerné à Nicola Aceto. L’Italien, professeur associé à l’ETH Zurich, est récompensé pour ses découvertes novatrices en matière de recherche sur le cancer. 
Lorsqu’une tumeur produit des métastases, la vie du patient est généralement en danger, car à l’échelle mondiale, dans plus de 90 % des cas, ce sont elles qui causent le décès des personnes atteintes d’un cancer. Les métastases sont formées par les cellules tumorales circulantes (CTC) qui se dissocient de la tumeur primaire et voyagent dans le sang avant de se nicher dans d’autres organes et de former de nouvelles tumeurs. 
Nicola Aceto a réalisé plusieurs percées majeures en étudiant ces cellules tumorales circulantes : il a notamment découvert que dans les cas de cancers de la prostate ou du sein, il est particulièrement fréquent que les CTC créent des métastases lorsqu’elles s’amassent (clusters). Il en a déduit qu’il est possible de réduire la propagation d’un cancer en parvenant à scinder les amas de CTC à l’aide de médicaments. Nicola Aceto et son équipe ont également réussi à isoler des CTC viables pour presque tous les types de cancers. 
Ces découvertes, et d’autres encore, ont déjà été utilisées lors d’études cliniques menées avec des patients atteints d’un cancer métastatique et ont permis le développement d’instruments de diagnostic et de pronostic. Le chercheur continue toutefois de viser de grands objectifs : « C’est un grand honneur pour mon équipe et moi de recevoir le Prix Latsis. Cette distinction nous encourage avant tout à poursuivre nos efforts de recherche avec autant d’ambition que jusqu’à présent dans le but de mettre sur pied de nouvelles approches thérapeutiques pour cibler et supprimer les métastases chez les patients. » 

Cérémonie commune de remise des deux Prix scientifiques suisses à Berne

Le Fonds national suisse (FNS) a été mandaté par les deux fondations Marcel Benoist et Latsis pour procéder à la sélection scientifique des lauréats. Les lauréats recevront les Prix scientifiques suisses Marcel Benoist et Latsis lors d’une cérémonie commune le 4 novembre 2021 à l’Hôtel du gouvernement de Berne. C’est Guy Parmelin président de la Confédération et président de la Fondation Marcel Benoist, qui les leur remettra. Il souligne : « C’est un grand honneur de pouvoir récompenser deux chercheurs d’exception avec les Prix scientifiques suisses 2021. Par leur travail, Thomas Berger et Nicola Aceto rendent de grands services à notre société et illustrent à merveille l’excellence de la recherche suisse. » 

 

Professeur Denis Duboule, Président de la Fondation Latsis, avec Professeur Nicola Aceto,
lauréat du Prix Scientifique Suisse Latsis 2021.